Il y a... un an... j'ai reçu le sac qui cartonne.

Le principe :

On reçoit un sac à thème (ici, le cartonnage),
on prend ce qu'il y a dedans (tout ou partie)
et on le renvoie à un(e) volontaire, avec un nouveau trésor à l'intérieur,
on note le nombre de kilomètres qu'il va parcourir.

sackicartonne2

J'avais été bien gâtée et Anikenitet m'avait envoyé ces jolies choses.
Les détails de toutes ces merveilles sont ici.
Si vous avez le sens de l'observation,
vous aurez remarqué que toute cette histoire date du mois d'octobre 2015.
Oui, oui, j'ai honte... Vraiment honte !

sackicartonne1

Le souci est que si Anik cartonne avec talent, c'est loin d'être mon cas.
J'ai essayé mais ce n'est pas vraiment mon domaine.
Ça bave, ça fait des bulles...
Malgré toute ma bonne volonté,
je n'ai pas sa technique et son talent.
A chaque vacances, je veux remplir ma mission, sans succès.

Le sac a déjà parcouru 24.963 km.

Je dois trouver une solution.
Alors, comme c'est Halloween, je vous fais une proposition malhonnête...

 

Au choix :

1) Je vous renvoie le sac comme je l'ai reçu... gloups... avec regret... re-gloups...
Je n'ai pas bonne conscience, alors je n'ai rien touché en attendant de cartonner.

2) Je vous envoie le sac à la manière Coco (avec du crochet... chut !), mais faudra que vous cartonniez pour moi...

3) Je veux bien vos idées et autre proposition tout aussi malhonnête.

Le but est de le laisser continuer sa route en carton.

Avec blog ou sans blog,
qui serait prête à être la prochaine étape du "sac qui cartonne"  ?

 

 

A bientôt.