Y aller ou ne pas y aller.
Cinq jours après l'horreur, le temps était comme suspendu,
et j'avoue m'être posé la question quelques secondes.
Je ne suis pas très présente en ce moment, faute de temps,
et cette petite bulle m'était encore plus nécessaire.

C'est l'occasion de voir une belle diversité d'enseignes sous le signe des loisirs créatifs
dans un même lieu, et ça, c'est pas mal quand on manque de temps.
Mais aussi de retrouver celles que l'on croise sur le net, mais en vrai de vrai.

Certains stands ont annulé leur présence, je ne leur en veux pas, je les comprends.

J'avais peu de temps devant moi et égoïstement, j'ai donné la priorité à mes chouchous.


Visite incontournable aux stands de :


Once Upon Une Fois
csf2015-02-pasapasdechat

Rencontrer l'équipe de la OUUF a été une vraie joie.
On a pu parler de l'abonnement, et j'ai pu leur dire tout le bien que j'en pensais.
Pour celles qui ne connaissent pas,
c'est une enveloppe surprise que l'on reçoit tous les deux mois.
L'équipe sélectionne un thème et des matériaux, ainsi que quelques pistes.
Et en route les méninges ! Un vrai bonheur !
Je remercie
 Claire de m'avoir fait découvrir les OUUF.

 Elles font aussi un calendrier de l'avent version couturière ou brodeuse
qui me tente bien, mais vu mon peu de disponibilité du moment,
ce sera pour l'année prochaine.

 

 L'Oisivethé et La Bien Aimée

csf2015-03-pasapasdechat

J'ai admiré les fils teints par Aimée.
Les couleurs sont superbes et les tentations nombreuses.
Je n'ai toujours pas tricotés les fils achetés l'année dernière, donc je n'ai pas cédé.
J'essaie de tenir mes bonnes résolutions.

csf2015-05-pasapasdechat

 

Wool Kiss, de l'amour en pelotes (oh oui !)

 csf2015-10-pasapasdechat

Un petit coucou à Laure et Zak, mais l'atelier tricotin a eu du succès
et ils étaient bien occupés. Juste les voir, ça fait du bien aussi.

 

Lil Weasel

csf2015-04-pasapasdechat

La bonne humeur et le sourire de l'équipe me fait toujours un bien fou.
Elles sont généreuses et d'une patience infinie.
Je repars toujours avec douze projets et bien décidée à tricoter nuit et jour.
Hop ! Deux écheveaux de Malabrigo pour mes cadeaux de Noël (si, si, je vais avoir le temps).

csf2015-06-pasapasdechat

 

Lily Neige
par la Filature de la Vallée des Saules

csf2015-07-pasapasdechat

C'est un élevage et une filature 100% française.
On peut suivre les péripéties de leurs alpagas facétieux sur leur compte Instagram,
et je lorgne sur leur belle laine alpaga depuis un moment déjà.
Pour le coup, j'ai craqué pour deux écheveaux d'un mélange de baby alpaga/soie/cachemire...
C'est d'une douceur incroyable ! 
C'est normal quand on voit comme ils bichonnent leurs bébés.

Les fils sont magnifiques et j'ai eu du mal à choisir.

Voici mon butin côté fil :

csf2015-08-pasapasdechat

2 écheveaux Malabrigo, 
et 2 écheveaux de Lily Neige pour tricoter un châle.

 

J'ai bien évidemment croisé des stands regorgeant de merveilles,
mais j'ai su résister vaillament.
Pas de sashikos dans ma valise, pas de papiers, ni d'encre...
Beaucoup de stands ont refusé que je fasse des photos, j'ai respecté.
J'ai rencontré une "textile designer" adorable et talentueuse.

Julie Robert, qui exposait aux côtés de Jésus Sauvage.

csf2015-09-pasapasdechat

 Elle vend des kits pour s'initier au tissage.
C'est vrai que le tissage est très tendance en ce moment, mais ne m'inspirait pas vraiment...
Jusqu'à présent... Parce que j'ai craqué devant ceux exposés au salon.
Ce sont de vrais tableaux qui dégagent tellement de douceur, de matières et d'émotions.
Le petit métier à tisser qui me suit depuis mes plus tendres années, 
ne va pas tarder à être (enfin) utilisé.

 

Une jolie découverte aussi avec le stand Les tissus du Chien vert.

csf2015-01-pasapasdechat

Les imprimés sont très beaux et les prix raisonnables (environ 9€ le mètre de coton).
Ils sont basés en Belgique mais ont une boutique en ligne.
Je n'ai pas pu résister à l'achat de quelques coupons de coton.
(ceux de la photo, mais pas tout le rouleau quand même).

 ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

 

Je n'ai pas pris beaucoup de photos, pour ne pas déranger.
Ce jour-là j'ai trouvé que c'était un peu futile et incongru.
Je me suis réfugiée auprès de mes stands préférés pour y trouver de la douceur.
Vous serez certainement un peu frustré de ne pas en avoir plus.
J'y serais bien retournée, mais je n'ai malheureusement pas trouvé le temps.

 

Quand l'inhumanité frappe, je trouve un peu de réconfort
dans le sourire et la générosité des passionnées du fil.
C'est un monde chaleureux et bienveillant où j'aime me perdre.

 Aujourd'hui encore plus qu'hier, j'ai conscience de ma chance.
La chance d'être ici et si bien entourée.
La chance d'être libre de penser et d'agir.
La chance de vous savoir présentes et bienveillantes.
Aujourd'hui encore plus qu'hier, je vais profiter pleinement de chaque moment.
Aujourd'hui encore plus qu'hier, je vais recevoir et donner,
nourrir mon loup blanc comme l'a si bien écrit Claire.
Il faut aller lire ses mots qui vous parleront j'en suis sûre.  

 

 

A bientôt
Je vous envoie de douces pensées