La semaine dernière, j'ai fait dans l'animalier...

Après les perles, voici la feutrine et le fil chenille.

 

La feutrine, je connais déjà pour avoir cousu plein de petits porte-clés (je vous les montrerais peut-être un jour). Pour ce qui est du fil chenille, c'est une grande première mais j'avais tellement envie de tester !

C'est l'avantage du livre-tiroir : on n'investit pas dans les outils et le matériel (fort heureusement pour moi cette fois-ci...), et ça nous permet d'essayer des techniques différentes.

 

 

Je commence par la feutrine.

larousse-feutrine4-papdechat

Ils sont mignons, non ?!

 

Le livre est plein d'adorables petites bêtes avec les patrons à la fin.

Le tiroir donne le matériel pour faire le petit chien, mais on a bien envie de les faire tous. J'ai trouvé dommage de ne pas avoir de ouate pour rembourrer le sujet (une pincée suffisait) et un peu plus de feutrine blanche (la quantité n'est pas suffisante pour faire les deux faces du Jack).

On nous conseille d'utiliser du papier calque (non fourni) pour reporter le dessin des différentes pièces. C'est ce que j'ai fait, mais le calque est moins maniable que le papier (il se déchire facilemen et se découpe TROP bien). Je conseille donc de photocopier (ou scanner et imprimer) le patron pour découper les pièces.

larousse-feutrine3-papdechat

Pour les enfants, on peut même scanner et agrandir l'image pour avoir un sujet plus grand. Comme les animaux ne font que quelques centimètres de hauteur, chaque étape demande beaucoup de minutie. Du découpage des pièces papiers à celui de la feutrine, puis de la couture à tout petits points, ma main était vite engourdie (mais c'était pour la bonne cause !).

 

J'ai utilisé mon stock de feutrine, et voici ma production sur deux jours. Oui, deux jours... je me suis appliquée. Je vous l'ai dit, c'est plutôt minutieux comme travail.

larousse-feutrine1-papdechat

Je suis très contente de ces petits sujets.

On peut aussi se contenter de coller les pièces (une seule face suffit) sur un carton pour faire des cartes ou du scrap.

 

 

Je passe à l'épisode le plus douloureux !

C'est dit : le fil chenille ne m'aime pas (ou inversement).

 

larousse-chenille-1-pasapasdechat

Avez-vous reconnu ma poule ?

 

Je suis difficilement les schémas, pourtant nombreux, et les fils ne restent pas en place mais font comme des ressorts. Heureusement, j'ai pu compter sur l'aide précieuse de mes neveux et nièce.

chenille-1-pasapasdechat

Ils ont choisi la souris pour grignoter le gâteau du goûter.

chenille-2-pasapasdechat

Je rêvais de pouvoir faire un jour ces petits chiens en porte-clé que j'achetais dans le métro... J'y renonce ! Je pense que d'autres ont plus de talent que moi sur ce terrain.

Etes-vous plus doué(e) que moi avec le fil chenille ?

 

 

Comme vous l'avez compris, je m'amuse avec ces livres-tiroirs de chez Larousse.

Ils ne sont pas égaux quant aux fournitures et aux tutos donnés mais je ne regrette pas celui de la feutrine parce que les animaux sont si mignons.

 

Vous voulez jouer aussi ?

Je vous propose à nouveau d'en gagner deux :

 

jeu2-pasapasdechat

"Masking stickers" et "Bijoux au crochet"

J'ai ouvert les tiroirs pour que vous puissiez voir...

Avec le "Masking stickers", vous avez des planches de petits stickers et des mini pinces à linge pour décorer vos cartes cet été.

Avec les "Bijoux auy crochet", vous avez de quoi faire des boucles d'oreilles.
Le matériel semble assez complet. Il y a même le crochet n°1,5.

 

Vous voulez jouer ?

1) Vous vous inscrivez à ma newsletter ;

2) Vous laissez un message ici avec le titre que vous choisissez ;

Tout ça avant le dimanche 3 août à midi.

 

 

à bientôt